12 mars 2006

Quand le doyen parle, on ferme sa gueule !

L'autre jour, on est allé jouer à Villars, à côté de Sainté. Je préfère préciser parce qu'avec le temps qu'il y avait, tu te serais cru à Villars-de-Lans sans déconner. Ce temps il est franc fou ! En arrivant au stade, on a dû essuyer le blizzard. De la neige, de la neige et encore de la neige...

Alors que l'on se changeait tranquille pépère, y'a un mec qui est entré dans le vestiaire. Enfin, je dis un mec mais on aurait dit le yéti, l'abominable homme des neiges. En fait, c'était Bennes, l'abominable homme de la sdf. Mais avec toute cette neige, ses cheveux frisés de 15 cm et sa barbe de 3 semaines, limite je le reconnaissais pas.

Pour cette rencontre, j'ai innové de mon côté, encore une fois. L'autre jour, c'était les chaussures, cette fois-ci c'était le cache-oreilles. Attends pas fou le gars, j'ai pas envie de choper un rhume à mes esgourdes !

En tout cas, sur le terrain pour l'échauffement, c'était nickel. Même pas froid ou presque. Pourtant ça neigeait, ça tombait, ça blanchissait. Petit Ju' espérait que le match se joue pas (véridique il me l'a dit). Petite nature va ! Moi ça m'aurait fait chié qu'on joue pas sérieux. Non mais c'est vrai, moi je me déplace pas pour rien. OK il fait pas bien beau, et alors ? En plus de quoi il se plaint Petit Ju' ? Il jouait avec son bas de pyjama, ses gants (jusque là rien d'étonnant) mais aussi son écharpe et son gel (ça c'est la kéké-attitude) !!! Il va quand même pas me faire croire qu'il a froid le gars.

Concernant nos adversaires, c'était Noroto. Noroto, si t'y connais pas tu pourrais croire que c'est... je sais pas moi, des japonais pitêtre ? En fait non, ces mecs y viennent pas du Japon mais du côté de Décathlon. C'est des réparateurs de voiture. Même que Flo' il les connaissait. Il y a déjà travaillé si j'ai tout compris. Tu savais toi que Flo' il était mécano dans une autre vie ? oui ? ... ah bin pas moi...

Du coup, pour Flo', on n'avait pas le droit de le perdre ce match. Flo' avait d'ailleurs mis toutes les chances de notre côté : il avait pas fait venir Ju' le Grand !

Pour l'anecdote (ou pour tout ce que tu veux parce qu'en fait c'est pas vraiment une anecdote), il manquait aussi Dave, Brice de Nice et Fabien. C'est dommage d'ailleurs que Fabien soit pas venu car samedi, on avait fait un petit match d'entraînement et il avait été trop fort, super vif, très technique, bref impressionant... meuh non, je déconne. Il a joué comme d'hab' en fait.

Par contre, le samedi, attention ! Un joueur s'est révélé ! Sans te mentir, lui il réussissait tout, récupérait plein de ballons, enchaînant les courses, multipliant les appels, distribuant des bons ballons à qui n'en veut, réalisant des passes décisives à tire-la-rigo (mais comment il s'écrit ce mot saperlotte !), et surtout, enfilant les buts comme des perles ! Ce joueur tu l'auras deviné, c'était Fab' ! Pas Fabien mais non, Fabrice alias Fab' la Besace (ndlr : voir le flocage de son maillot). Et sans déconner, Fab' au foot il assure en fait. Limite mon quintuplé ce jour-là est passé inaperçu. Quoique. Exceptionnellement, pour toi public, ce jour-là j'ai été bon mitou. Eheh...

Enfin bref, lundi soir, Fab' la Besace n'était pas là. En même temps, y'avait Bertrand à la place. On y perdait pas trop au change, enfin un peu quand même mais pas trop trop non plus.

Pour ce qui est du match, la première mi-temps fut assez timide on va dire. Aucune des 2 équipes ne dominant vraiment l'autre. Y'avait pas d'occaz', pas de jeu, bref, c'était pas top. En fait, le fait marquant de cette première période fut l'arrivée de notre vice-président, venu voir ce qu'on donnait un peu. Vu notre niveau de jeu assez faible, ça a dû le rassurer : il a largement le niveau pour jouer avec nous.
En tout cas il est pas venu pour rien. Il s'est offert de l'acro-branche improvisé en allant chercher un ballon dans les arbres à 12 mètres de haut. Mais tout ça, c'était avant le drame, bien entendu (dédicasse à Franck D.).

A la mi-temps, y'a papy Berti, enfin "papy aigri" plutôt là, qui était pas content content. Il était énervé le gars. "Oh les gars, vous rigolez là, vous venez pour rigoler ??? c'est bien, mais plus rien sur le terrain ! Ils sont nuls les autres en face ! Si vous venez que pour déconner, faut le dire moi je me casse et je reviens plus ! On vient pour se faire plaisir et là, on se fait même pas plaisir. On arrête de rire merd...". Il allait dire "Merde putain fais chier bande de larves ! de cons ! d'enfoirés ! de fumiers de lapins ! je vais tous vous enc...", mais il s'est contenté de "Merd...". Avec les copains, on n'a pas su quoi répondre. On s'est tous regardé d'un air de se dire "on lui dit ou pas ?". Après tout, peut-être qu'il est pas au courant qu'on n'a aucune chance de jouer la Coupe du monde et qu'on fait simplement ce championnat AMICAL pour s'amuser. On a préféré rien lui dire de peur de lui faire de la peine. Pov' Bertrand...

En plus, il nous disait de pas rigoler mais c'est pas facile dis. Tu regardes à ta droite, tu vois ptit Ju' en pyjama-écharpe. Tu esquisses déjà un ptit sourire. Tu regardes alors à ta gauche et tu vois Pierrot avec son bandeau. Là t'es forcé de rigoler, tu te retiens comme tu peux. Puis tu regardes en face de toi et tu vois la touffe de cheveux de Bennes... C'est trop dur de pas rigoler sérieux.

En tout cas, pour en revenir à Bertrand, il était mauvais le gars. Du coup, il est sorti et est resté sur la touche. Du coup, on marque. Et viens pas me faire croire que c'est le hasard hein ! C'est Do' qui marque. Un joli but d'ailleurs, étonnant. Belle frappe, bien puissante, qui a transpercé la défense de Noroto.

Après ça, on a tout cassé. On les a démonté, fracassé, retourné, explosé... tout ce que tu veux, on a fait la différence ! Au total, Pierrot marque un but, Do' en met 2, Bertrand 3 et moi, oh j'aime pas me tirer la couverture, me la péter, enfin tu me connais quoi... bon je marque 3 buts aussi. Mais faut retenir la performance collective avant tout. Sans mes coéquipiers, je n'aurais jamais marq... mais qu'est-ce que je raconte ??? J'ai été trop fort, une fois de plus, c'est tout ! 8 buts en 3 jours, le vrai renard des surfaces, l'authentique, le goléador... l'idole en quelque sorte.

Le meilleur joueur de notre équipe, je te laisse le deviner : il a pas déçu, a rarement habitué à de si belles performances, très précis dans ses gestes décisif à plusieurs reprises, réalisant des trucs qu'on le pensait incapable de faire. Tony nous a vraiment pas déçu ! Autant l'autre fois, c'était une vraie passoire faut bien le dire. Autant cette fois-ci, il nous a tous agréablement surpris, n'hésitant pas à se coucher pour sortir des ballons qui demandaient qu'à rentrer. Y'a qu'une fois qu'il s'incline... mais il y pouvait rien. Bravo Tony !

Bennes aussi a fait un bon petit match. Quoique. Un coup, il y a un mec (la quarantaine ou pas loin), il l'a mystifié. 2-3 coups de reins et paf ! Bennes aux paquerettes. Moi j'étais plié en 2, je me suis écroulé par terre tout seul tellement j'en pouvais plus.

Au final, on gagne 9-1, la ballade quoi ! Flo' pourra chambrer, Bertrand s'est calmé, on a retrouvé un vrai gardien. Tout va pour le mieux donc ! Et la semaine prochaine, le vice-président, il vient jouer ?

Posté par asdf42 à 16:59:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Quand le doyen parle, on ferme sa gueule !

  • merci

    Merci de votre gentillesse les gars mais je vous rappel que c moi qui est formé Jeremy Jannot

    Posté par tony, 12 mars 2006 à 21:00:11 | | Répondre
Nouveau commentaire